Bonjour, bonjour,
et bien me revoilà, de retour dans la “civilisation”, puisqu’il paraît que c’est comme ça que ça s’appelle. Depuis mon dernier post, et bien il y a d’abord eu 7h de bus à travers les montagnes du nord Laos de Nuang Lam Ta à Muong Kiau, 7h à traverser des paysages exceptionnels, de la montagne, des vallées, des ravins, des rivières, une verdure incroyable, des dizaines de kilomètres sans voir personne puis quelques villages éparpillés ça et là, avec à chaque fois l’envie de crier au chauffeur de s’arrêter tous les 100 mètres car il y a toujours un truc incroyable qui se passe, une femme qui se lave, un gamin qui porte le triple de son poids en bambous sur la tête….des dizaines et des dizaines de scènes de la vie quotidienne toutes tellement simples et naturelles qu’elles nous semblent incroyables. Et je voudrais tout prendre en photo, un môme qui attrape un cochon par les pattes arrières, un autre qui fait sécher les “Tigers Flowers” qui donneront des balais dans quelques jours, un troisième qui se baigne dans un fossé au bord de la route……on ne sait même plus où donner de la tête. Et là je me prends à m’imaginer entrain de faire cette même route à pied une autre fois, un autre jour…..quelles photos ça donnerait, quel bouquin on pourrait faire avec ça encore…enfin.
Bon et puis on arrive à Muong Kiau. Et là je vois se dresser les premières parois verticales. Des parois qui montent à des hauteurs vertigineuses, le paysage prend tout d’un coup une autre dimension et là ça y est j’y suis. J’ai atteint la région que je voulais voir,  ces parois qui étaient LA raison de ma venue au Laos, je crois qu’on a tous en nous des endroits dans la tête dont on se dit qu’on aimerait y aller un jour, là j’y suis. Et la rivière “Nam Ou” est là, à serpenter au milieu de ces falaises de calcaire…..c’est prodigieux.
Suite du voyage, après une nuit de repos dans un bungalow sommaire en bambou, je monte donc sur une pirogue pour 2h supplémentaires à remonter la “Nam Ou” qui m’emmènerait jusqu’en Chine si j’en avais le courage.
Et arrivée à Mong Ngoi, petit village où je pose mon sac pour les jours qui viennent……mais ça sera pour le Post 3, trop de photos à trier, j’ai besoin d’un peu de temps 🙂
Et puis je souhaitais aussi terminer le chapitre de Luang Nam Ta et surtout de cette rencontre au bord de cette rivière avec les enfants. Ce n’est pas tous les jours que l’on se retrouve dans un endroit comme ça à partager un tel moment avec un groupe d’enfant dont on ne comprends vraiment rien à ce qu’ils racontent. Et j’ai aimé cette brève complicité entre eux et moi, j’ai été accepté là pendant leurs jeux, leur toilette, et j’ai même eu la chance d’avoir ce petit spectacle de fin de séance. Il est vrai que j’ai beaucoup repensé à ce moment pendant la soirée qui a suivi et j’ai décidé le lendemain de retourner sur cette rivière et de pousser un peu plus en avant dans leur village. Alors pour vous situer, voici les lieux le lendemain donc, malheureusement pas beaucoup de soleil :

La rivière et le village en arrière plan

et quelques photos du village :

 Pas beaucoup de vie dans ce village en début d’après midi mais quelques bonnes têtes croisées ça et là :

et j’ai même eu droit à un autre groupe d’enfant entrain de jouer un peu plus haut sur la rivière :

 
Concours de ricochets

Pêche au harpon pour quelques crevettes
Voilà, on quitte la rivière et dans le désordre, quelques visages sympas :

Bye bye…Bye bye…..Bye bye……Bye bye…….

Partie de dames acharnée

Y a quelque chose dans ce caniveau mais je n’ai jamais su quoi

Pêche à la crevette

et enfin pour finir ce post sur Luang Nam Ta, j’avais envie de mettre quelques bonnes bouilles saisies sur le vif. Il y en aura d’autres à venir et je pense même faire une page spéciale “Bonnes Bouilles” quand j’aurai un peu plus de matière, voici donc les premiers exemplaires :

Voilà pour ce 2ème post fait à la sueur de ma connexion catastrophique depuis Luang Prabang au Laos. Je prépare le prochain post qui sera plus “nature” puisqu’on partira pour une journée en trek dans les villages. A très bientôt.

Advertisements