Bonjour tout le monde,
Petit post depuis Hanoi, dans la grisaille et la pluie, un vrai temps de saison bien de chez nous.
Dernière journée au Vietnam et donc repos avant d’enchainer la Birmanie, j’en profite donc pour faire ce post qui sera essentiellement aquatique 🙂
La dernière étape de ce séjour au Vietnam était la baie d’Halong, un endroit que je ne connaissais pas et j’étais vraiment impatient de le découvrir.
C’est donc un post tristement d’actualité aujourd’hui puisque une jonque a coulé hier dans la même crique où j’ai passé la nuit de lundi à mardi, dans des circonstances encore pas bien claires,  mais c’est un accident qui a coûté la vie à 12 personnes. Sans parlé du traumatisme vécu par les centaines de personnes qui dormaient dans la baie cette nuit là, comme me l’a confirmé mon ami Marc Tiberghien, qui vit sur place, qui avait organisé ma visite de la baie et qui avait des clients sur place à ce moment là.
Alors je dédie ce post à toutes ces personnes.

Tout d’abord petite pub pour Marc Tiberghien et sa femme Hai :

Bon, je dois expliquer que visiter la baie d’Halong d’accord, mais faire le touriste pendant 3 jours pas d’accord. Je cherchais donc quelqu’un qui pourrait me proposer une sorte de séjour”sur mesure”, ce que je voulais avant tout, c’était comme d’habitude, d’aller à la rencontre des gens chez eux, visiter les villages flottants dans la baie. Sur le conseil de connaissances, j’ai donc contacté Marc avant mon départ de France il y a de nombreuses semaines, je lui ai expliqué ce que je faisais, ce que je souhaitais et donc la finalité de mon passage sur la baie d’Halong.
J’ai eu d’abord l’agréable surprise d’avoir une première réponse quasi immédiate et surtout de trouver quelqu’un qui a accepté de chercher à me satisfaire, connaissant la rigidité vietnamienne, j’imagine aisément qu’il a pas dû gérer ça en 2 minutes.
J’ai donc non seulement eu la chance de passer mes journées dans les villages flottants, mais aussi de nous voir embarquer sur une jonque seuls, Nhan et moi, avec son équipage aux petits soins rien que pour nous.
Alors Marc, comme je sais que tu vas lire ce post, un très grand merci, malgré le froid et le manque de soleil la lumière était là et les photos sont à la hauteur de mes attentes. La petite cerise sur le gâteau avec ces visages d’anciens déjà en ligne sur mon site, je crois bien que le prochain bouquin sera pour eux 🙂

Donc si un jour vous souhaitez faire un tour du côté de la baie d’Halong, n’hésitez pas, vous trouverez Marc ici : http://marcahalong.unblog.fr/

Bon, pour le côté sympa de la chose, il faut savoir que la légende raconte qu’il y a très longtemps, un dragon (Long en vietnamien) est arrivé et a atteri (Ha en vietnamien) dans cette zone. Ce dragon était un dragon gigantesque et qui aimait beaucoup les gens qui vivaient là. Pour les protéger il a décidé de cracher quelques cailloux dans l’eau pour dresser une muraille qui protègerait le village. Ces cailloux, à l’échelle humaine, sont ces extraordinaires pitons rocheux qui se dressent à la verticale au milieu de la mer. Bon il existe plusieurs variantes mais j’aime bien celle là.
C’est un site exceptionnel, classé dans la liste du patrimoine mondial par l’Unesco, un endroit que je suis content de connaître enfin.
Maintenant, pour le côté moins sympa de la chose, la baie d’Halong est probablement une des plus incroyables industries touristiques qu’il m’ait été donné de voir dans mes périples. Plus de 500 jonques sillonnent la baie chaque jour, ce sont donc des millions de touristes chaque année qui passent par là. Tout est évidemment parfaitement règlementé et il est hors de question d’espérer visiter la baie d’Halong seul, loin de tout, juste avec la nature comme seule accompagnatrice.
D’ailleurs, la couleur est de suite annoncée dès le départ de la ville d’Halong, les jonques sont toutes là à attendre les touristes :

Et puis une fois navigué quelques heures et arrivé dans la baie, les jonques sont toujours toutes là :

Bon, il ne faut pas s’arrêter à ça. Et puis vu le succès de l’endroit, si les choses n’étaient pas reglementées un minimum, je n’ose pas imaginer le bazar que ce serait. Le site est victime de son succés c’est certain, mais ce qu’il faut retenir avant tout c’est ça :

Et donc, ce qui me tenait à coeur, la visite de villages de pêcheurs. Là encore des familles, les écoles, des commerçants ambulants…..j’ai même été invité à manger le gâteau de la St Valentin par les 3 institutrices d’un village, encore et toujours de nombreuses rencontres, des échanges, des rires, bref que du bonheur.

Arrivée sur un village :

L’école

 

et l’arrivée dans une maison avec des enfants partout qui sont là comme s’ils m’attendaient

 J’ai même croisé l’un ou l’autre photographe déjà présent sur place :

 Et il y en a même l’un ou l’autre qui a eu la gentillesse de prendre quelques photos avec moi :

dont voici les résultats :

Et pour le plaisir, une dernière petite vidéo supplémentaire :
Pour tous ceux qui souhaiteraient voir ma sélection de photos prises au Vietnam, 2 liens : ICI et LA
Voilà qui termine ce dernier post au Vietnam. Après beaucoup de rebondissements, j’ai finalement obtenu le visa pour le Myanmar, dernière étape de ce périple dans le sud est asiatique. Départ donc demain matin pour Rangoon et dernière ligne droite d’une dizaine de jours là-bas avant le retour en France début mars……… pour mieux préparer le prochain voyage. 🙂
A bientôt et merci à tous une fois de plus pour tous vos commentaires et encouragements, que ce soit ici même, sur Darqroom ou sur Facebook.